Comment Faire Une Infographie ? 8 Étapes à Suivre


Pour transmettre des informations complexes ou tout simplement des chiffres, l’infographie est un support idéal. C’est un moyen de simplifier la transmission des informations et donc de faciliter la compréhension du message que l’on souhaite faire passer. Comment créer une infographie de qualité ? Quelles sont les étapes à suivre pour créer une belle infographie qui fonctionne ? Quels outils faut-il privilégier pour réaliser une infographie ? Dans cet article, retrouve tout ce que tu dois connaître avant de te lancer dans la création de ton infographie.

Qu’est-ce qu’une infographie ? Définition

Comme on a déjà commencé à l’expliquer dans l’introduction ci-dessus, une infographie est tout simplement une représentation visuelle d’un ensemble de données ou d’informations. Le but est de « schématiser » les informations à transmettre, pour justement mieux les transmettre.

Illustration d'une infographie
Illustration d’une infographie

Pour cela, on peut utiliser beaucoup de choses différentes dans une infographie. On peut en effet y trouver des graphiques comme des courbes, des nuages de points, des diagrammes en bâtons, mais aussi des images plus conventionnelles, des icônes, et bien entendu du texte. On utilise tous les outils graphiques à notre disposition pour faciliter la transmission des informations. En fait, on pourrait traduire « infographie » par « graphique d’informations ».

Comment créer une bonne infographie ? Le processus à suivre

1 – Définir l’objectif

La première étape est un grand classique : la définition des objectifs. Avant de faire une action, il est important de savoir dans quel but tu le fais.

La première chose à laquelle il faut penser est le contexte. Si tu fais cette infographie dans le cadre d’une stratégie Inbound Marketing, tes objectifs seront considérablement différents que dans le cadre d’une association.

Les objectifs peuvent être très variés. Ils peuvent concerner l’engagement avec le nombre de réactions ou de partages sur les réseaux sociaux. Sur un site, il peut s’agir du trafic sur la page ou du nombre de ventes effectuées après être passées par cette page.

L’infographie doit également répondre à une problématique. C’est un objectif à retrouver sur toutes les infographies, peu importe leur lieu de diffusion ou leur type. Il faut répondre à une requête que se pose ton audience. L’objectif est donc d’apporter cette réponse. Bien sûr, cette problématique varie selon la thématique sur laquelle tu te trouves et la question que tu abordes.

On peut aussi imaginer des objectifs plutôt qualitatifs comme l’augmentation de la visibilité ou le renforcement de l’image de marque. En entreprise, il est peu probable que tu fasses une infographie sans arrière-pensée, juste pour le plaisir de partager de l’information. Il y a des enjeux à définir et c’est ici que tu peux le faire.

2 – Choisir les supports de diffusion

Dans la suite des objectifs, il faut aussi savoir à quels endroits sera diffuser l’infographie. Cela aura une influence sur la manière de traiter l’information tant sur le fond que sur la forme.

Certains réseaux sociaux peuvent par exemple te limiter sur la hauteur ou la largeur de tes images, si tu ne veux pas que leur visibilité soit affectée.

Exemple de diffusion d'une infographie sur LinkedIn
Exemple de diffusion d’une infographie sur LinkedIn

Au-delà de la simple contrainte du format, il faut aussi se poser la question de la réponse à tes objectifs. Il faut sélectionner les lieux de diffusion les plus susceptibles de correspondre à tes objectifs.

3 – Être au point sur l’idée générale de l’infographie et ce qu’elle raconte

Maintenant, il est important de se concentrer sur le contenu de l’infographie. Même si la forme a une place primordiale dans la création d’une infographie, le contenu est plus important. Rien ne sert d’avoir une infographie très jolie qui transmet mal les informations.

Pour savoir comment traiter les informations présentes dans l’infographie, il va falloir mener une certaine réflexion. Dans un premier temps, il faut songer à sa cible. L’audience visée doit avoir une influence sur la manière dont tu vas traiter le sujet, au niveau du ton, du vocabulaire, et bien plus encore.

Il y a de fortes chances que tu aies déjà défini de manière claire tes cibles dans la cadre d’une stratégie marketing plus globale ou d’un autre projet. Tu peux donc les reprendre et te poser les questions nécessaires pour leur garantir une bonne compréhension. Dans l’idéal, il faudrait écrire une sorte de petit storyboard de ton infographie. Cela te permettra d’y voir plus clair dans l’histoire que va raconter ton support, et donc, si c’est compréhensible ou non.

4 – Trouver et vérifier des données exploitables

Une fois que tu as la trame de ton infographie et que tu sais ce que tu vas y raconter, il te faut le plus important : les données.

Si la problématique à laquelle tu vas répondre dans ton infographie correspond à quelque chose d’interne à ton entreprise, tu te facilites la tâche. On donnait comme exemple tout à l’heure une infographie qui retrace le processus de production des produits d’une entreprise. Pour cet exemple, il n’y a pas besoin d’aller chercher des données puisqu’elles sont toutes disponibles en interne. De plus, il n’y a même pas besoin d’aller trouver des statistiques internes puisqu’il s’agit d’un processus fixe.

À l’inverse, si on prend l’exemple d’une infographie statistique qui donne les méthodes de livraison les plus répandus dans un domaine d’activité précis, il va falloir partir à la chasse aux données.

Le premier réflexe à avoir quand on est en recherche de Data est d’effectuer une requête sur un moteur de recherche comme Google. Il peut arriver que tu tombes en quelques secondes sur les chiffres que tu recherches. Malheureusement, ce n’est pas très commun. Il faut souvent aller loin pour trouver la statistique qu’il nous faut.

De plus, il faut aussi composer avec les sources de données payantes. En effet, certains sites mettent en ligne et en libre utilisation de la data, tandis que d’autres vont demander de l’argent en échange.

Quelques sources de données intéressantes :

  • Statista : il s’agit ici d’un site à ne surtout pas manquer pour trouver des données. Statista contient un nombre énorme de statistiques que tu peux réutiliser au sein d’une infographie sans problème. Il existe aussi des ensembles de données qui sont eux payants, mais de nombreuses études sont disponibles gratuitement. La variété des domaines couverts est très impressionnante.
  • Fevad : dans le domaine du e-commerce, ce site est une référence. Il fournit de nombreuses données autour de la vente en ligne avec notamment des bilans trimestriels. Il s’agit de la fédération du e-commerce et de la vente à distance.
  • Le site du gouvernement : sur data.gouv, tu peux retrouver toutes les données que le gouvernement laisse en libre-accès. Selon le domaine sur lequel tu veux communiquer, tu pourrais être agréablement supris sur ce site en cherchant bien. Lorsque tu télécharges une ressource, tu obtiens un zip ave un fichier Excel, dans lequel tu peux retrouver un lien vers les définition des notions utilisées.
  • Les organisation mondiales : Nations Unies, Banque Mondiale et consorts possèdent toutes des banques de données publiques à exploiter.

5 – Choisir le bon outil de conception graphique pour réaliser l’infographie

Tu disposes désormais des grandes lignes de ton infographie ainsi que des données que tu vas intégrer dans celle-ci. Il faut maintenant passer à l’action !

Pour cela, il te faut un logiciel de conception graphique qui te permet de faire des infographies. Le bon outil n’est pas forcément le plus performant. En effet, il faut bien se dire que l’outil idéal est surtout celui qui te convient le mieux. Voici les critères à prendre en compte au moment de choisir cet outil :

  • Prix
    Parmi les outils de création d’infographie, tous ne sont pas gratuits. Si tu fais seulement une infographie de temps en temps et que tu n’es pas très concerné par la création graphique, il vaudra mieux passer par un outil gratuit. Au contraire, pour des besoins plus approfondis, il y a fort à parier qu’un outil gratuit soit trop limité.
  • Facilité d’utilisation
    Un point très important à prendre en compte : est-ce que le logiciel est facile à prendre en main ? Le meilleur exemple est Photoshop. Ce logiciel est très puissant et te permet de faire quasiment tout ce que tu peux imaginer. Néanmoins, il n’est pas facile à utiliser (même si ce n’est pas le plus difficile) et nécessite du temps à se former avant d’obtenir un résultat professionnel. Un outil comme Canva est quant à lui beaucoup plus simple à prendre en main.
  • Les modèles disponibles
    Dans le cadre de la création d’une infographie, il est possible que tu passes par un modèle existant pour te faciliter la tâche/ Il s’agit de template que tu peux personnaliser avec tes données, ton texte et parfois plus. Si tu veux gagner du temps lors de la conception, il vaut mieux que ton outil propose des modèles.
  • Les possibilités de création
    Si tu es très créatif et que tu souhaites pousser ton infographie avec des choses plus complexes et 100 % personnalisées, il faut que ton outil possède les fonctionnalités nécessaires.

Voici quelques outils que tu pourrais choisir pour créer tes infographies.

Canva, le logiciel en ligne de création graphique tout-en-un

Le premier outil que tu peux utiliser est Canva. Si tu ne connais pas, il s’agit d’une plateforme de création graphique tout-en-un. Ce qui est notable sur celle-ci est la simplicité d’utilisation. Le but est d’ouvrir la création graphique à tous avec des fonctionnalités simplifiées.

En effet, l’interface de création fonctionne en glisser-déposer avec des éléments, des formes, des cadres et des modèles. En plus d’être facile, il est gratuit (partiellement). Même si le compte Pro te permet d’avoir accès à l’intégralité de Canva, la version gratuite t’ouvre déjà un potentiel énorme.

Comment faire une infographie gratuite en ligne sur Canva ?

Pour commencer à créer une infographie, il te suffit de créer un compte, de cliquer sur « créer un design » et de chercher « infographie » dans le petit menu. Une fois sur l’interface, tu peux partir de 0 ou prendre un template dans l’onglet « modèles ». Tu peux les trier par catégorie (processus, chronologie, sport, santé, etc…) pour te faciliter la tâche.

Interface de création d'infographie sur Canva
Interface de création d’infographie sur Canva

Les chiffres sont très faciles à personnaliser. Pour les jauges ou les anneaux de progression par exemple, il suffit de cliquer dessus et de modifier le pourcentage à gauche. Pour les diagrammes circulaires, tu auras accès à un petit tableau en cliquant dessus pour mettre directement les valeurs souhaitées.

Pour le reste de l’infographie, la personnalisation fonctionne comme sur tous les types de designs Canva, avec le glisser-déposer et tout ce qu’on peut trouver dans les différents onglets à gauche de l’écran.

Les logiciels Adobe Creative Cloud, les outils de référence

Si tu recherches un outil plus approfondi que Canva, sur lequel tu as plus de possibilités, tu peux te tourner vers la suite des logiciels Adobe Creative Cloud. On évoquait tout à l’heure Photoshop : c’est un outil disponible dans cette suite de logiciel. Elle donne aussi accès à des logiciels comme Illustrator, pour créer des icônes, des logos ou typos, ou InDesign pour faire de la mise en page print.

Comme on a pu l’expliquer plus tôt, ce sont des logiciels qui permettent de faire presque tout ce que tu veux en termes de possibilités. La contrepartie est que cela demande un temps d’apprentissage bien plus élevé que sur Canva ou autre. Si tu as des besoins assez développés en création graphique, cela peut valoir le coup de se former et d’acheter la suite.

Création d'infographie avec le Creative Cloud d'Adobe
Création d’infographie avec le Creative Cloud d’Adobe

Bien entendu, il ne s’agit pas de d’outils gratuits. Pour profiter d’Adobe Creative Cloud et ses 20 applications de création professionnelles, il faudra dépenser 62,47 € par mois. Les 3 logiciels que nous avons cités plus haut sont également disponibles à l’unité pour 23,99 € par mois chacun.

Adobe Express, l’alternative rapide pour créer des infographies

En plus de la Creative Cloud, Adobe te propose aussi un outil gratuit pour profiter d’une petite partie de leur puissance. Il s’agit de l’outil Adobe Express (anciennement Adobe Spark). Il va te permettre de créer des infographies (et toutes sortes d’autres créations) en quelques minutes très facilement.

Conception d'infographie sur Adobe Express
Conception d’infographie sur Adobe Express

En effet, il s’agit d’une immense bibliothèque de modèles que tu peux personnaliser selon tes besoins. L’application est flexible puisqu’elle peut aussi être utilisée sur mobile sans problème.

6 – Utiliser le design et le storytelling pour faire parler les chiffres

Tu peux désormais passer à la conception. Sur ce point, tout est question d’équilibre. Il faut trouver le juste milieu entre le fond et la forme.

Le contenu a plus d’importance que la forme, mais les 2 sont complémentaires. La création d’une infographie ne se limite néanmoins pas à ces 2 points. En effet, en plus des données et du design, le storytelling et le potentiel « viral » sont des points à ne pas négliger.

Quand on parle du potentiel « viral », on parle de donner envie aux internautes de partager le support. Quant au storytelling, on parle de toute l’histoire que tu vas tisser autour de tes données pour les faire parler et les rendre intéressantes.

S’il te manque un de ces 4 points (design, data, histoire et engagement), ton infographie ne sera pas parfaite. Par exemple, si tu réponds à tous les points à part le storytelling, ton infographie risque d’être ennuyeuse. Si tu as tout sauf le design, tu ne seras pas crédible.

7 – Comment faire une belle infographie ?

Au vu des 4 points que nous venons de citer, tu as peut-être l’impression qu’il est trop difficile de faire une infographie intéressante. Si tu débutes, le conseil à absolument suivre est : rester simple. Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, essaye de rester sur quelque chose de sobre et efficace.

L’autre conseil pour obtenir une belle infographie est de t’inspirer de ce qui existe déjà. Ce conseil est valable au niveau du design, mais aussi au niveau du storytelling. Promène-toi sur Pinterest, sur Google, regarde comment sont construites les infographies qui fonctionnent. Tu peux aussi regarder les différents templates qui te sont proposés sur Canva par exemple.

Il faut que tu prennes en compte l’ordre de lecteur du cerveau humain pour que ton infographie soit efficace. Par exemple, si tu empiles des lignes, le lecteur se fera du haut en bas. Si tu colles 2 colonnes, la lecture se fera en Z. Si tu fais une disposition sous forme de colonne collées, on lit de gauche à droite. En général, les règles de lecture sont prises en compte sur les templates.

Il y a plein d’autres petits points sur lesquels tu vas devoir faire attention. Au niveau des couleurs, il faut absolument que tu penses à faire clairement ressortir l’information qui est mise en valeur. Dans l’idéal, il faudrait aussi penser à laisser une légère marge autour de ton contenu, pour aérer le tout. Essaye de faire des répétitions de structures (lorsque c’est pertinent) pour donner de la cohérence. Les icônes ont aussi une importance pour marquer visuellement la thématique abordée.

8 – Les normes à respecter dans une infographie

Il y a quelques petites normes à respecter lorsqu’on fait une infographie :

  • Intégrer un titre
    Le titre est indispensable, il doit expliquer de manière concise la problématique à laquelle répond ton infographie.
  • Mettre des légendes
    Si tu utilises un code couleur particulier sur une carte, sur des graphiques ou autre, il faut expliquer la légende. C’est incontournable pour que la lecture soit possible. Tout élément qui représente une valeur ou une tendance doit être expliqué.
  • Indiquer ses sources
    Généralement tout en bas de l’infographie, écrites en petit, les sources doivent absolument être mentionnées quand les chiffres ne viennent pas de toi.

3 exemples d’infographies inspirantes

Exemple d'infographie informative sous forme de liste
Exemple d’infographie informative sous forme de liste
Exemple d'une infographie statistique sur l'e-commerce (source : Antvoice)
Exemple d’une infographie statistique sur l’e-commerce (source : Antvoice)
Exemple d'une infographie informative sur le RGPD
Exemple d’une infographie informative sur le RGPD (source : Sarbacane)

Pourquoi créer une infographie ?

Si on compare aux autres supports d’informations, l’infographie présente de nombreux avantages qui sont assez évidents.

  • Une lisibilité accrue
    Tout d’abord, l’avantage le plus indéniable d’une infographie est la facilité avec laquelle on peut la lire. Pour cela, il faut bien sûr qu’elle soit bien faite. Quoi qu’il en soit, si on compare par exemple à un article de blog de plusieurs milliers de mots, l’infographie est beaucoup plus digeste, pour en ressortir plus ou moins les mêmes informations et conclusions.
  • Un contenu engageant
    Si on fait encore la comparaison avec un article de blog, l’infographie est de nature beaucoup plus engageante. Les gens auront beaucoup plus de facilité à partager une infographie sur les réseaux sociaux. Ce format se prête parfaitement aux réseaux puisqu’il est censé être lisible au premier coup d’œil. En dehors de cela, même si tu ne publies cette infographie que sur un site web, elle aura aussi plus de chances d’être reprise.
  • Un support intéressant dans le cadre d’une stratégie Inbound Marketing
    Si tu mets en place une stratégie de tunnel de vente, il faut que tu fournisses tes leads en contenu pertinent tout au long de leur parcours d’achat. L’infographie se prête très bien à cela. Pour alimenter la phase de prise de décision, tu peux par exemple créer une infographie qui résume un comparatif d’achat ou une étude de satisfaction client.
  • Un bon moyen de communiquer son image de marque
    Au-delà de l’utilité commerciale, la création d’une infographie est un vecteur intéressant pour ton image de marque. Qu’il s’agisse de l’image d’une entre ou d’un personal branding, l’infographie respectera, logiquement, ta charte graphique. Il sera aussi important d’y apposer ton logo et pourquoi pas un appel à l’action. Or, avec cette infographie, tu montres que tu es expert de la thématique en question. Autrement dit, l’infographie, associée à ta marque, permet de renforcer ton image.

Quels sont les différents types d’infographies existants ?

Comme on l’a vu dans la première partie de l’article, on peut utiliser de nombreuses méthodes pour représenter les données au sein d’une infographie. Selon les données que l’on exploite et la manière dont on les représente, on peut diviser le terme général infographie en plusieurs sous-catégories.

  • Infographie informative
    Le type d’infographie le plus classique, c’est celle qui relate tout simplement des faits. On a tendance à penser aux graphiques et aux représentations graphiques lorsqu’on parle d’infographie, mais il peut tout simplement s’agir d’une mise en forme d’informations textuelles. Tu peux par exemple expliquer des tendances, les grandes lignes d’une méthode ou encore un ensemble de conseils.
  • Le comparatif
    Si on reprend notre stratégie Inbound Marketing, le comparatif peut s’avérer très puissant pour convaincre des leads de passer à l’action. Pour mettre en lumière les qualités d’un produit ou juste guider ton audience sur les différences entre 2 offres, l’infographie comparatives est pertinente. Avec les différents outils graphiques, tu pourras mettre en valeur les qualités et les défauts de chacune des offres que tu compares.
  • L’infographie statistique
    Qu’il s’agisse de données issues d’une enquête, de ventes ou autre, l’infographie statistique est celle qui permet de mettre en forme les données chiffrées avec des représentations graphiques simplifiées et claires. Comme on l’expliquait, il ne faut pas laisser de côté l’aspect narratif avec ce genre d’infographie. C’est d’autant plus important pour faire parler les chiffres.
  • L’infographie chronologique
    Pour raconter l’histoire de ta marque ou les moments marquants de ton domaine d’activité, l’infographie chronologique est la représentation la plus efficace. Le but est de travailler sous forme de frise, en définissant des repères visuels pour chaque date à mettre en avant.
  • L’infographie géographique
    Sur le type d’infographie précédent, on jouait avec le temps, ici, on joue avec l’espace. Cela peut permettre de comparer des données par pays, par région ou même par continent.
  • L’infographie en liste
    Comme son nom l’indique, ce type d’infographie consiste à représenter les informations sous forme de liste. Tu pourrais par exemple faire une checklist sur une méthode précise pour aider ton audience.
  • L’infographie de processus
    Presque similaire à l’infographie en liste, mais celle-ci sert à expliquer un processus. L’infographie est le support idéal pour expliquer comment fonctionne un processus. Tu pourrais par exemple rassurer ton audience sur tes méthodes de production en réalisant une infographie le montrant.

Il est difficile de faire rentrer toutes les infographies dans une case. Selon l’histoire que tu veux raconter avec ton infographie, il est possible qu’il s’agisse d’un mix de tous ces types de représentations. Par exemple, il est tout à fait possible de tu combines de l’information avec des statistiques ou une carte. Il ne faut pas se limiter. Il faut aller jusqu’au bout pour faire passer le message souhaité.

Tu sais maintenant quelles sont les étapes à suivre pour créer une infographie virale ! Si tu as d’autres points d’attentions à nous soumettre concernant la création d’une infographie, n’hésite pas à le faire dans les commentaires.





منبع